L’artichaut, le champion de la détox

Propriétés : Cholérétique • Diurétique • Hypocholestérolémiant • Hypotriglycéridémiant • Antioxydant.

Le champion de la détox : un légume sacrément riche en propriété purifiantes et aux prouesses antioxydantes redoutables !
  
Un sacré antioxydant :
L’artichaut, un chardon que les horticulteurs ont transformé par sélection, n’est apparu qu’en Europe qu’à la fin du Moyen Âge. C’est son bourgeon que nous consommons dans nos assiettes. Et quel bourgeon ! L’artichaut est en effet riche en fibres, en vitamines ainsi qu’en minéraux (cuivre, magnésium, phosphore et potassium). C’est aussi l’un des légumes les mieux dotés en acide chlorogénique et en polyphénols, ce qui fait de lui un puissant antioxydant.

Un drainant naturel :
L’artichaut a des vertus purificatrices et drainantes liées à sa teneur en acide-phénols. Il participe aussi au métabolisme du sucre et des graisses et à la prévention de la formation de plaques d’athérome et de l’artériosclérose. Enfin, c’est un allié minceur du fait de ses effets cholagogues (augmentation de la production de bile). Il régule également les taux de cholestérol et de triglycérides.
  

• Feuilles à feuilles :
La majorité des substances efficaces de l’artichaut – digestives, diurétiques et dépuratives – sont contenues dans les parties que nous ne mangeons pas, à savoir ses feuilles et ses tiges ! C’est le cas, par exemple, de la cynatine, substance stimulant les sécrétions biliaires et facilitant la digestion.
Mieux vaut donc le consommer sous forme de gélules, de décoctions, d’infusions, ou de jus. Auparavant, les produits d’herboristerie se présentaient exclusivement sous forme de feuilles fraîches ou séchées et du jus de la plante entière. Aujourd’hui, les comprimés et les capsules sont des extraits normalisés à 5% de cynatine et des extraits secs de feuilles.
• Le saviez-vous ?
Si vous mangez souvent de la viande, vous pouvez équilibrer les effets acidifiants de votre alimentation richement carnée avec l’artichaut, particulièrement alcalinisant .
 
Un légume qui a du cœur malgré tout !
L’artichaut contient de la vitamine A et B, du phosphore, des sels minéraux (dont le manganèse, le potassium, le calcium et le fer). En cas d’asthénie, de troubles hépatiques et d’insuffisance rénales, mettez-le donc dans votre assiette. Le top ? Le consommer cru, comme le violet de Provence.

Autres articles