L’acacia, la gomme arabique : l’allié pour le transit

L’acacia, l’arbre et son origine :

Cette espèce d’Acacia est très répandue au Soudan, dans les pays d’Afrique de l’Ouest et autour de Carro. L’arbre produit une gomme, dite “arabique”, que l’on recueille après incision du tronc attestent de son usage depuis au moins 4000 ans.

Les bienfaits de la gomme d’acacia :

La gomme d’Acacia contient des fibres qui ont la capacité de se charger en eau et de lester les selles sans agresser la muqueuse intestinale; elle contribuent ainsi à réguler le transit en douceur. De plus, ces fibres non assimilables jouent un rôle prébiotique au niveau du côlon : elles servent de nutriments pour les “bonnes” bactéries, dont elles stimulent l’activité. Grâce à cet effet régénérant, la flore intestinale se rééquilibre.

Comment aider le transit intestinal grâce à la gomme d’acacia ?

Pour rééduquer le transit. La gomme d’acacia peut être associée au Pruneau et au Tamarin.
Utilisation : en général 1 sachet d’extraits fluides par jour dans un verre d’eau.
Réservé à l’adulte, à partir de 15 ans. Déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement.

4 conseils pour lutter contre la constipation:

Allez à la selle à heures fixes.
Le côlon est un organe hypersensible, facilement perturbé par le stress et par les modifications de l’environnement. Pour préserver son activité réflexe, il convient de le solliciter à intervalles réguliers, en respectant son rythme physiologique.
Pratiquer une activité physique.
Les muscles abdominaux exercent un massage bénéfique pour le fonctionnement de l’intestin. L’effet se constate après 15 à 20 minutes de marche par jour.
Privilégier les fibres douces.
Les fruits crus, les légumes frais cuits à l’eau et certains légumes secs apportent des fibres solubles, nécessaires à la régulation du transit.
Boire 1,5 à 2 litres de liquide par jour.
Bien hydratées, les matières parviennent sans encombre au rectum.

Autres articles